Revue Etho-logique
Accueil du site > Actualité > Sur le Net > L’homosexualité chez les animaux

Blog

L’homosexualité chez les animaux

Par Delphine, étudiante en biologie

vendredi 1er décembre 2006

N’en déplaise à certains et certaines qui prétendent que l’homosexualité n’est qu’une anomalie de la nature et une perversion, il existe dans le règne animal de nombreux exemples qui tendent à nous montrer que cette pratique est toutefois naturelle.

Non je ne vous parlerais pas du phoque, qui malgré l’adage populaire : « Pédé comme un phoque » ne semble pas, malgré une sexualité précoce, montrer des signes d’activité homosexuelle.

Commençons par le dauphin, charmant Flipper qui réjouissait nos yeux de ses aventures et de ses prouesses à se faire comprendre du genre humain par des petits cris stridents. Et bien oui, ce même Flipper, comme certains de ces congénères vivant en captivité, a fait l’observation de rapports homosexuels. De là à passer ces aventures sous la signalétique "Interdit au moins de 12 ans", il n’y a qu’un pas que les prudes censeurs américains pourraient franchir.

Beaucoup plus proche de nous sur l’arbre de l’évolution, on trouve les bonobos, sous espèce de chimpanzés aux moeurs sexuelles tellement libérées qu’ils seraient capables de faire rougir une spécialiste de la libération de semence mâle. Ces charmants petits primates comptent environ 100 000 membres dans leur communauté. Dès leurs découvertes, de nombreux scientifiques, lubriques autant que curieux, se mirent à les étudier. Un scientifique, Frans de Wal, a noté leur intérêt pour les jeux érotiques et la fréquences de leurs rapports sexuels (envieux le scientifique ?).

Notez la précison des notes du Monsieur : « Entre mâles, les schémas allaient de montes rapides par-derrière à des embrassades excitées face à face accompagnées de brandissements et de frottements de pénis" de plus, il note que "A l’état sauvage, comme en captivité, les bonobos femelles ont des contacts sexuels intenses entre elles ».

Mais les mammifères ne sont pas les seuls représentants de la gay attitude de mère Nature, les lézards du genre Cnemidophorus sont très intéressants à de nombreux égards. En effet, cette espèce (peut être représentative du futur du genre humain) ne possède plus de mâles. Et pourtant, l’espèce perdure. Par quels mécanismes me direz vous ?
La parthénogénèse : reproduction sexuée sans fécondation. Mais si les demoiselles n’ont plus besoin de ces messieurs pour assurer leur retraite, leur ovulation se doit tout de même d’être "excitée" par un accouplement. Rien de plus simple pour ces lézardes inventives, qui se travestissent chacune leur tour pour aider leur copine à fabriquer ses petits oeufs.

D’autres exemples peuplent notre planète, alors à tous ceux qui pensent que tout ça n’est pas naturel, y’a que les cons qui changent pas d’avis.

Pour les plus intéressés : La vie amoureuse et érotique des animaux de Sparks John (Edition Belfond, 1978)

P.-S.

Source

18 Messages de forum

  • L’homosexualité chez les animaux 12 décembre 2006 17:43, par Dalya

    Bonjour,

    je prépare pour le magazine Heteroclite un article sur l’homosexualité des animaux, et donc aussi sur le caractère "naturel" de l’homosexualité. Pour cela, j’aimerais interroger un scientifique, un biologiste… et éventuellement en discuter avec vous, je vous transmets donc mon adresse mail afin que l’on puisse entrer en contact direct par la suite : dalyadaoud@yahoo.fr

    merci par avance pour vos infos, cordialement,

    Dalya Daoud

    Répondre à ce message

    • L’homosexualité chez les animaux 18 janvier 2007 11:53

      pour information, l’expression "pédé comme un phoque" ne vient justement pas du "phoque" comme animal mais du "foc", la voile. A l’origine l’expression issue du vocabulaire était donc "pédé comme un foc" car c’est la seule voile que l’on prend par l’arrière.

      Répondre à ce message

      • pour information, l’expression "pédé comme un phoque" ne vient justement pas du "phoque" comme animal mais du "foc", la voile. A l’origine l’expression issue du vocabulaire était donc "pédé comme un foc" car c’est la seule voile que l’on prend par l’arrière.

        C’est une idée reçue : « Beaucoup de personnes pensent que la véritable expression est "pédé comme un foc". Eh bien, non ! L’expression véritable s’écrit "pédé comme un phoque". L’écrire autrement est une faute » ("Dictionnaire des expressions et locutions", d’Alain REY et Sophie CHANTREAU).

        Sources : http://tatoufaux.com/spip.php?article108

        Répondre à ce message

      • L’homosexualité chez les animaux 23 janvier 2008 21:53

        le foc sur un bateau ne prend pas le vent par l’arrière. C’est le spi qui joue ce rôle.

        Répondre à ce message

    • L’homosexualité chez les animaux 28 avril 2010 21:17, par Laiza

      Bonsoir,

      Je ne connaissais pas ce phénomène chez les animaux, merci pour ces informations.

      Laiza

      Répondre à ce message

  • L’homosexualité chez les animaux 21 septembre 2007 11:46

    Toutes les espèces animales n’ ont pas un comportement homosexuel , je crois ?

    je crains que cet article ne soit le reflet d’un anthropocentrisme primaire … un comble pour une étudiante en biologie ………

    didier

    Répondre à ce message

    • L’homosexualité chez les animaux 26 février 2008 03:18

      je crains que cet article ne soit le reflet d’un anthropocentrisme primaire

      Stp, tu devras afficher la théorie anthropocentrique, ce n’est pas bien compris. On est pas tous étudiants en biologie après tout !

      Christian

      Répondre à ce message

  • L’homosexualité chez les animaux 25 mars 2008 11:39, par Stephy

    "Fécondation : les hommes menacés ? Et si les hommes devenaient inutiles à la procréation ? C’est ce que laissent présager les travaux de chercheurs australiens. Ces derniers ont réussi le tour de force de réaliser une fécondation sans spermatozoïde ! Ils ont obtenu des embryons de souriceaux en fécondant un ovule avec une cellule provenant d’une autre souris.

    Selon les chercheurs, la cellule utilisée pour la fécondation peut provenir de n’importe quelle partie du corps et de n’importe quel individu, mâle ou femelle. Attention : il ne s’agit pas ici de clonage. Car la cellule prélevée ne donne qu’une moitié de son patrimoine génétique, l’autre moitié étant fournie par l’ovule, exactement comme dans une fécondation classique. Le résultat est donc un individu "neuf" !"

    De quoi calmer nos machos nationaux, non ? Ainsi que les intégristes religieux de tous bords, présentant le mâle comme le summum de la création …

    Avez-vous plus d’infos sur les travaux de ces chercheurs ?

    Voir en ligne : Que reste-t-il aux hommes ?

    Répondre à ce message

  • bonobos exemplaires ??? !!! 28 juin 2008 16:21, par G Patord

    arrêtez de prendre les bonobos en exemple ! car en plus de leur pratique homosexuelle, il en est une autre un peu moins reluisante : ils sont pédophiles !!! dès le plus jeune âge de leurs bébés ou de ceux des autres ils copulent avec eux !!! Arrêtez donc de justifier votre homosexualité… "comme les bonobos …." faites ce que vous avez à faire… mais de grâce arrêtez de prendre en exemple les bonobos !!!!

    G Patord, Medecin

    Répondre à ce message

    • bonobos exemplaires ??? !!! 4 mars 2010 10:51, par suzy

      le monde serait pourtant bien plus vivable et les relations humaines plus chaleureuses si l’espèce humaine prenait un peu plus exemple sur le monde animalier … car finalement il faut vraiment être humain pour s’entre-tuer dans des guerres atroces, faire des prisonniers, polluer toute la planète, créer des religions et des sectes, mentir, trahir, tuer par plaisir, faire la politique, devenir pape, faire des années d’université pour encore ne raconter que des bêtises et j’en passe … L’espèce humaine est la plus sale race et la plus menacante pour cette planète et si je pouvais choisir … franchement je préfèrerais être un bonobo. Si vous trouvez la pratique des bonobos "peu reluisante" c’est une fois de plus parceque vous ne jugez qu’à travers votre lorgnette de race humaine … Et que cette race humaine s’est créée des règles, des dictatures ou des démocraties, c’est selon … Il suffit d’observer comment certaines règles peuvent être opposées d’un pays à un autre. Qui sait ce que les bonobos pensent de nous ? ou tous ces animaux qui nous observent a faire des guerres et a tuer par plaisir. Que doivent penser tous ces animaux qu’on élève en batterie pour tuer comme des barbares ? Il n’y a effcetivement pas lieu de justifier l’homosexualité humaine puisqu’un de vos confrères belge a pu démontrer que le gêne homosexuel existe bel et bien et qu’être homosexuel est normal, tout comme être hétérosexuel ou bi-sexuel.

      Répondre à ce message

    • bonobos exemplaires ??? !!! 27 mai 2010 21:13, par Nimrobel

      Justifier quoi ? Que ce soit les bonobos, les dauphins, ect…

      C’est pas une justification, c’est la contestation d’un conditionnement hétéronormé exclusif se prétendant "naturel", hors la biologie témoigne simplement que ce n’est pas plus naturel qu’une autre sexualité c’est tout.

      (N.B : pourquoi préciser votre profession ? elle donne pouvoir de jugement ?)

      Répondre à ce message

    • bonobos exemplaires ??? !!! 10 octobre 2010 11:52, par naekio

      Justement le Bonobo est un exemple presque parfait, vue que l’humain est lui aussi pédophile ! (Il serait temps de l’admettre, nous avons créé le terme) Il va peut être nous faire comprendre pourquoi l’humain peut être contraint à la pédophilie. A moins que dans le dénis de ta nature, tu crois que c’est une tare génétique.

      Sébastien

      Répondre à ce message

    • bonobos exemplaires ??? !!! 17 novembre 2010 14:24

      Arrêtez donc de justifier votre homosexualité…

      Il y a comme une odeur de hmm… comment dire dans ce message d’un présumé médecin.

      Personnellement je ne vois pas qui aurait à se justifier (…et de quoi ?).

      Répondre à ce message

    • bonobos exemplaires ??? !!! 27 janvier 2012 06:58

      Personne ne prend les bonobos comme exemple, cet article prouve juste que l’homosexualité est naturelle et que les humains "homos" ne sont pas bizarres.

      Répondre à ce message

  • Les bonobos tous gay ? 10 mars 2010 11:40, par Seb

    Il me semblait pourtant que l’acte homosexuel chez le bonobo était limité à la passation de pouvoir entre l’ancien et le nouveau chef. Après un combat, ce dernier sodomise le vaincu en signe de supériorité. Ce qui n’aurait rien a voir avec un quelconque penchant gay mais plutôt un signe de domination. gaytube

    Répondre à ce message

  • L’homosexualité chez les animaux 19 novembre 2010 03:30

    A propos des lézards cnemidophorus : Quant une espèce n’est plus divisée en genres on ne peut plus qualifier ses représentants de mâles ou de femelles, ni même la considérer comme homosexuelle car l’homosexualité suppose le choix d’un partenaire du même genre que soi or dans les espèces sans genre il n’y a aucun choix et il n’y a pas plus d’homosexuels que d’hétérosexuels. J’ai souvent entendu des homosexuels souhaiter un monde sans genre, mais ils ne se rendent pas compte que cela signifierait aussi la fin de l’homosexualié et la création d’une humanité ayant une toute autre mentalité que celle que nous connaissons aujourd’hui.

    Répondre à ce message

  • ce n’est pas de l’homoséxualité 10 janvier 2011 12:25, par arno

    Les animaux usant de "jeux" homosexuels reste néanmoins hétérosexuels, car en fin de compte ils vont tôt ou tard s’accoupler avec le sexe opposé. Il n’existe pas de véritable homosexualité chez les animaux.

    Répondre à ce message

  • L’homosexualité chez les animaux 5 février 2012 11:10, par didier

    Evidemment qu’il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis et qui pensent que ce n’est pas naturel, on voit bien que la nature est bien plus libre que le monde humain mais surtout les êtres font ce qu’ils veulent personne ne les jugent.

     
     
    J’aimerais bien voir ce qui ce passe quand un animal homo rencontre un autre homo.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0