Revue Etho-logique
Accueil du site > Actualité > L’éthologie, une solution pour éviter les accidents avec les (...)

L’éthologie, une solution pour éviter les accidents avec les chevaux

Dépêche AFP

dimanche 11 septembre 2005, par Agnès Maillard

Petite dépêche qui est tombée sur les télescripteurs de l’AFP en ce dimanche 11 septembre et qui fait la part belle à l’éthologie. Ceci sonne-t-il le glas des murmureurs au profit des éthologues équins ?

L’éthologie équine, basée sur l’observation du cheval en milieu naturel, offre des solutions pour renforcer la sécurité avec les chevaux, qui provoquent parfois des accidents graves voire mortels lorsque, manipulés ou montés, ils prennent peur.
La Mutualité sociale agricole (MSA), qui a ouvert 2.272 dossiers d’accidents l’an passé, "travaille aujourd’hui sur l’approche du cheval avec des comportementalistes équins", explique Nausicaa Lhotellier, responsable de la prévention des risques professionnels à la MSA, au cours des 6e rendez-vous éthologiques du haras de la Cense (Yvelines), organisés jusqu’à dimanche soir.

JPEG - 35.6 ko
Des cavaliers promènent leurs chevaux
Denis Charlet (AFP/AFP/Archives - dimanche 11 septembre 2005, 9h44)

Parmi les 500.000 licenciés de la Fédération française d’équitation (FFE), 6.000 cavaliers ont été accidentés en 2003, révèlent les statistiques du cabinet Pezant, assureur de la FFE, qui enregistre 5 à 10 décès en moyenne par an.
Fondée sur la compréhension du cheval, l’équitation éthologique, qui a fait son entrée dans les centres équestres depuis quelques années, "s’inscrit dans une période de forte prise de conscience de la sécurité", estime William Kriegel, le directeur du haras.

"Pour anticiper les réactions d’un cheval, il faut bien connaître son fonctionnement mental, explique-t-il. En éthologie, le cheval apprend à faire confiance à l’homme".

Cette méthode de dressage vise à aider l’animal à gérer ses peurs naturelles. A l’état sauvage, le cheval est une proie qui trouve son salut dans la fuite. Pour lui, l’homme est un prédateur comme les autres.

L’éthologue crée un climat de confiance avec le cheval, ce qui facilite sa manipulation lors des soins, du pansage ou du toilettage, ainsi que dans la pratique de l’équitation, sachant que le risque zéro n’existe pas.

Avec des gestes simples, en faisant claquer par exemple un fouet autour du cheval jusqu’à ce qu’il reste immobile en accepte le vacarme autour de lui, l’éthologue désensibilise l’animal au bruit. Il le dresse aussi au respect de l’homme à terre, étant donné qu’un cheval est plus dangereux à pied que monté.

"On ne peut pas ôter la peur à un cheval mais on peut lui apprendre à la gérer", fait valoir le dresseur australien Andy Booth.

Fervent défenseur de l’équitation éthologique, révélée au grand écran par le film "L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux" de Robert Redford, Andy Booth insiste sur "l’importance de ne jamais punir un cheval qui a peur, par crainte qu’il n’ait peur d’avoir peur".

L’éthologie équine devrait faire prochainement son entrée dans les écoles vétérinaires, selon Elsa Bocquet, assistante chef de clinique à Maisons-Alfort (Val-de-Marne). Pour elle, un cheval confiant et détendu se soigne plus facilement et guérit plus vite.

Le 9 août, Pierre Cazes, vétérinaire de formation et entraîneur de l’équipe de France d’équitation d’endurance, est décédé après avoir reçu un coup de sabot d’un cheval en plein thorax, en le remontant dans un van.

21 Messages de forum

  • "En ethologie, le cheval apprend à faire confiance à l’homme. Cette méthode de dressage…"

    N’y a-t-il que moi que ça énerve encore de voir l’éthologie définie comme un méthode de dressage alors que c’est une science d’observation ?

    Sinon, une formation à Maison Alfort, c’est très bien.

  • Bonjour Corinne,et vous tous, Je suis heureuse de voir que le monde du cheval,s’interroge sur les accidents .Nous avons un"troupeau de chevaux" qui vit en montagne huit mois de l’année .Mon beau frère ,alors qu’il rentrait les chevaux du parc à l’annonce de fortes chutes de neige,a reçu lors de manifestations d’humeurs entre congénères,un coup de pieds,le bout du sabot en plein front.Pompier,Urgence ,du sang de la peur,perte de connaissance,heureusement le pire n’est pas arrivé.Ce qui l’a sauvé : CHEVAUX SANS FER ! Mis à part ,cette revendication naturelle pour ce magnifique animal,toute information ou formation sur ce qu’est un cheval nous semble primordiale que l’on soit éleveur,véto,maréchal,enfin pour toute manipulation et exploitation sportive ou de loisir. Nous aussi nous nous sommes intéressés à ce sujet et proposons cette année un stage pour le travail du référent équin dans des conditions optimales avec O.Cayre. En tant" qu’amateur éthologique ",la vie auprés de nos chevaux nous montre à quel point l’observation est importante et à quel point elle peut être utile lorsqu’elle est éclairée par le savoir scientifique.

    • Bonjour Delphine, je suis trés intéressée par ce que tu as dis, je crois que la sécurité avec les chevaux ça s’apprend par la compréhension de leurs comportements. J’aimerais en savoir plus sur le stage que tu proposes, si bien sûr c’est encore possible. Merci beaucoup, amitiés, Delphine

      • Bonjour Delphine, Le stage spécial vétérinaire"le référent équin dans des conditions optimales" aura lieu les 20 et 21 mai sur notre structure d’accueil de stages équestres ; Je peux vous envoyer par mail le programme complet de ce dernier. Par courrier,si j’ai votre adresse la documentation sur les thèmes des stages qui tournent autour de l’amélioration des conditions de vie du cheval et d’une approche plus respectueuse de l’animal dans l’activité équestre,ainsi que le support spécial véto si ce stage vous intéresse. Un stage de parage naturel par le Dr Stensrod qui a traduit et édité le livre "un sabot sain pour une vie saine"(méthode du Dr vét Hiltrud STRASSER) aura lieu fin avril prochain sur deux jours. Merci de votre message. Amicalement Delphine

  • Bonjour aux cavaliers (éres).Voilà 20 ans que j’élève des chevaux Hensons. J’ai appris à les observer et à mieux comprendre leur comportement en groupe( dominant dominés). de là on peut mieux saisir le relationnel avec les autres congènères et les aptitudes du cheval à aller vers l’homme. Son apprentissage en sera alors facilité. je n’ai jamais suivi de cours d’ethologie, rien ne sert d’aller trop vite avec les chevaux , ils sont comme les hommes , à chacun son rythme. Il y a au départ une importante relation de confiance homme-cheval et cheval-homme et partir du principe, dans le débourrage inconfort-confort.Et puis on les aime tous nos chevaux. carole BIZET

    • bonjour jai vue que vous avez des hensons moi jen nai un. mais il a peur des voiture des enroleur des tracteur,quand je lé acheter il etait dans la montagne donc il a jamais vue et andandu du bruit.je voulait vous demandéz si vous avez une solution pour quil a moin peur. je vous remerci davance et jaimerait voire des photos de vos chevaux henson

  • Bien je suis d’accord avec le titre de l’article.

    Sachant que l’équitation classique d’autrefois avait une approche intuitive très en accord avec la connaissance éthologique des chevaux telle que M.BARREY peut la difuser actuellement. L’oubli de ses principes au fil du temps, à mesure que l’équitation se développait en terme d’activité de loisir, soumise aux lois du commerce et de la rentabilité, a engendré de graves négligences dans la manipulation de l’animal. Le résultat : des accidents, des chevaux développant stéréotypies et maladies psychosomatiques, des dressages ratés, des cavaliers mal à l’aise, une méconnaissance totale de l’animal et de ses besoins.

    Maintenant, je crois qu’il faut savoir faire la part des choses entre l’éthologie et un ersatz d’éthologie, il ne faudrait pas que la même erreur se reproduise…

  • Bonjour a tous, l’éthologie est une très belle façon d’aborder et d’observer un cheval. Mais quelqu’un pourrait il me donner des titres sérieux d’ouvrages pour aborder cette science ? Personne dans mon environnement est calé dans le domaine…dommage Merci d’avance. Marie

  • bonjour et vous avez raison je suis complètement d’accort avec vous félicitation

  • Je trouve votre article très intéressant

    Bruno

    Voir en ligne : auteur

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0